© 2018 by Dconcept Paris

Téléphone : 

+24107040414

Le Projet

Après avoir étudié le contexte du pays, le moyen d'avoir le plus d'impact est de commencer par cibler la portion de la population ayant le plus besoin des bornes solidaires. 

Dans un premier temps, nous avons obtenus plusieurs rendez-vous avec les représentants de l'état tels que les chefs des communes ainsi que les chefs des quartiers de la ville. 

 

Puis, dans la capitale nous avons décidé de commencer à intervenir dans la commune d'Antehiroka, comprenant 9 quartiers dont 83'000 habitants et 462 personnes vivants dans des bidonvilles (notre population cible).
 

La priorité étant de donner accès aux produits de première nécessité aux 462 personnes ciblées, nous souhaitons installer les bornes solidaires dans les 9 quartiers afin que la population puisse venir y déposer des nourritures propres à la consommation, ainsi que des habits, chaussures, duvets...

Les Bornes Solidaires

Qu'est ce qu'une borne solidaire?

Elle aura comme fonction de recevoir de la nourriture propre à la consommation, des habits, des produits d’hygiène corporelle et des matières recyclables.

Pourquoi installer des bornes solidaires ? 

 

Afin d’éviter à une partie de la population de fouiller les poubelles pour trouver de quoi manger et de quoi se faire de l'argent. L'objectif de ce projet n'est pas que les personnes venant aux bornes en deviennent dépendantes, mais qu'elles puissent retrouver un sens de dignité pour pouvoir par la suite être accueillies, ré-insérer dans la société.

A quoi ressemblent t-elles?

C’est une construction solide et immobile en briques rouges, en ciment avec une porte en bois grillagés à deux étages. D'une longeur de 150cm, d'une profondeur de 70cm et d'une hauteur de 150cm. Les bornes solidaires sont construites par une entreprise locale malgache.

Qui s’occupera des bornes solidaires?

 

Chaque borne solidaire sera installée à proximité du bureau de chaque chef de quartier qui en sera le parrain ou la marraine. Ce dernier assurera la surveillance de la borne dont le nettoyage effectuée par les bénéficiaires eux-mêmes, il ou elle veillera à ce que le tour de récupération de produits de chaque famille soit respecté.  Puis, nous donnera un retour sur le déroulement du projet.

Volontariat

Parmi les nombreux autres sujets tout aussi importants que l'accès aux produits de première nécessité: la santé, l’éducation et la sécurité nous tiennent vraiment à cœur.

Si un individu n'est pas en bonne santé, il ne pourrait avancer dans sa vie.

Ainsi, nous lançons un appel aux médecins retraités ou en activité qui souhaitent effectuer des rotations à Madagascar pour opérer dans les dispensaires et faire des préventions.

Nous lançons aussi un appel aux enseignants et aux éducateurs pour nous offrir leur temps afin de diminuer le taux d’analphabétisation.

Pour finir, nous lançons un appel à toutes personnes qui d'une manière ou d'une autre peuvent aider ces familles qui ont besoin d'une main tendue.

La Grande Terre Rouge 

Un mot de Tahiana, la fondatrice de Fahamendrehana:

"Comme souvent, un dimanche de ce mois d’Avril 2018 je me suis mise à écrire en pensant à la beauté de cette grande île Rouge.

Tristement c’est l’image d’un peuple qui lutte et qui est réduit à fouiller dans les poubelles de la ville pour y trouver de quoi survivre qui ne cesse de revenir devant mes yeux.

J’ai eu envie de leur dédicacer un de mes morceaux, j’ai ainsi écrit «The big Red Land ».

De fil en aiguille le projet de rendre la dignité à toutes ces personnes qui le méritent sincèrement s’est dessiné durant l'enregistrement et le tournage du clip du morceau. 

J’espère de tout mon cœur qu’ensemble, aussi bien à Madagascar qu’à l’étranger, tous les citoyens du monde, nous pourrons leur rendre leur statut d’être humain.

Donnons-leur avec Amour, ils méritent d’être aimés et acceptés par la communauté.

Commençons par rendre leur dignité."

"Comme souvent, un dimanche de ce mois d’Avril 2018 je me suis mise à écrire en pensant à la beauté de cette grande île Rouge.

Tristement c’est l’image d’un peuple qui lutte et qui est réduit à fouiller dans les poubelles de la ville pour y trouver de quoi survivre qui ne cesse de revenir devant mes yeux.

J’ai eu envie de leur dédicacer un de mes morceaux, j’ai ainsi écrit «The big Red Land ».

De fil en aiguille le projet de rendre la dignité à toutes ces personnes qui le méritent sincèrement s’est dessiné durant l'enregistrement et le tournage du clip du morceau. 

J’espère de tout mon cœur qu’ensemble, aussi bien à Madagascar qu’à l’étranger, tous les citoyens du monde, nous pourrons leur rendre leur statut d’être humain.

Donnons-leur avec Amour, ils méritent d’être aimés et acceptés par la communauté.

Commençons par rendre leur dignité."

La Grande Terre Rouge - Paroles

Mes pensées vont à plus de vingt millions

 

De personnes en difficulté sur une grande terre rouge

 

Ils disent "tout ira bien"

 

Mais au fil des années, c'est la même vieille ligne

 

La faim, la maladie et l'insécurité n'ont pas de secret pour eux

Crier la pauvreté ne change rien à la réalité 

 

Je salue leur courage et leurs visages souriants

 

Bien que seul l'enfer règne dans ce grand pays rouge

 

Ils disent "le lendemain sera brillant"

 

Mais au fil des années, l'enfer vous bat encore

 

Le monde entier, tourne ici

S'il vous plaît voyez la souffrance de ses habitants

Eh bien, le sol rouge est bon Il suffit de regarder

Gérons les uns les autres avec soulagement

Les célébrations à la nation

La faim, la maladie et l'insécurité n'ont pas de secret pour eux

Crier la pauvreté ne change rien à la réalité

 

S'il vous plaît, aidez Madagascar.

 

Tahiana (23/04/2018)